Cabinet de psychothérapie - Coaching en gestion de carrière
Le Blog

Sans la mort, le monde est en danger par Gislaine DUBOC

Gislaine DUBOC, 
 thérapeute, psycho-analyste, sexologue et conseillère conjugale, chaman, maître praticien en PNL et en Hypnose Ericksonniene, conférencière et auteure.
Elle participe à de nombreux festivals et elle organise des stages et des chemins d’initiatiques.

 Formée aux rituels Amérindiens et à la «psychologie sacrée», elle a introduit et adapté à notre culture la force des approches millénaires dans son travail.

Grâce à ce savoir, elle propose un travail original qui associe les techniques analytiques et émotionnelles, aux rituels amérindiens. 
 Dans son centre, « le Cœur du Hérisson » elle organise des ateliers thérapeutiques.

Dans notre société, la mort constitue un tabou. 
Ce qui était autrefois une épreuve communautaire se vit aujourd'hui en marge de la société. Isolement, honte parfois, peur de déranger en mourant, en souffrant, sont le lot du plus grand nombre. 

Un savoir ancestral qui permettait à ceux qui restent d'accompagner décemment celui qui part et de soutenir les proches accablés par la douleur disparaît. 
À travers ce portail, les rituels, les échanges pratiques, techniques, les témoignages, les connaissances philosophiques, psychologiques, spirituelles seront transmises et pourront permettre à beaucoup de mieux vivre les épreuves de la fin de vie.

Si la mort est un tabou, le monde est en danger car la mort c'est l'irréversible. La conscience de ce qui meurt permet de protéger ce qui vit. Le gout de l'éphémère fait naître le précieux, le rare. C'est un combat aujourd'hui de mettre la mort au centre de notre vie, afin de protéger le vivant. Parler de la mort n'a jamais tué personne, mais permet de mieux vivre. 

C'est le thème de sa conférence, dans laquelle elle expose comment la mort est devenue taboue et les conséquences dramatiques que cela a entraîné, tant sur le plan individuel que social. 

Elle analyse pourquoi, le renforcement du tabou de la mort est à l’origine de l’essor sans précédent des mondes virtuels et de la société qui les accompagne. Comment le tabou conditionne l’homme, détermine ses comportements, ses choix de société. Ce conditionnement permet aux populations de tout voir, de tout entendre sans réagir. 

Elle propose des moyens pour réagir, pour devenir un « résistant ». Plus qu’une conférence qui sensibilise et éclaire sur les conséquences qui résultent du maintien de la mort en tabou, c’est un plaidoyer pour le droit de vivre dans le respect de son humanité. 

Plus que jamais on a besoin de la mort pour donner aux populations l’énergie, la créativité nécessaires à la naissance d’une société qui préserve le futur de nos enfants.


Lien pour visionner la vidéo :
Marie-Laure HAYES  Cabinet de Psychothérapie - Conférence : Sans la mort, le monde est en danger

0 commentaires pour Sans la mort, le monde est en danger par Gislaine DUBOC:

Commentaires RSS

Ajouter un commentaire

Votre nom :
Adresse email : (obligatoire)
Site web:
Commentaire :
Vous pouvez modifier votre texte : agrandi, gras, italique, etc. avec les codes HTML. Voici comment faire..
Post Comment